Construction immobilière en Normandie : la mise en application de la RE 2020

par | Déc 15, 2020 | Normandie | 0 commentaires

Quand on souhaite investir dans l’immobilier en Normandie, la construction neuve s’avère recommandée. En effet, on a la chance d’obtenir un bien immobilier esthétique, confortable, sécurisé et écologique. A vrai dire, toute construction neuve doit se conforme aux exigences de la RT 2012 à partir du 1er janvier 2013. Mais une grande innovation va être appliquée dans le domaine de la construction à partir de 2021 et c’est l’application de la RE 2020.

Tout savoir sur la Réglementation Environnementale 2020

La RE 2020 sera la prochaine réglementation en vigueur quand on souhaite construire un bâtiment neuf en 2020. Elle a pour principal objectif d’optimiser une construction immobilière à énergie positive qui vise surtout à réduire l’empreinte carbone. Sa mise en application soutient aussi la lutte contre le changement climatique.

Pour cela, les travaux immobiliers priorisent l’usage des matériaux et équipements qui émettent le minimum de gaz à effet de serre comme les isolants biosourcés. La RE 2020 privilégie également l’utilisation des énergies décarbonées, notamment le bois, l’électricité et les énergies renouvelables.

Découvrir les changements apportés par la RE 2020

Pour construire une maison neuve en Normandie, il faut désormais se référer à la RE 2020. Cela se résume à construire un logement dont l’impact carbone est réduit. L’habitation doit pouvoir produire les énergies qu’elles dépensent. On appelle cale l’auto production d’énergie.

Cette nouvelle réglementation favorise alors l’usage des panneaux solaires photovoltaïques. Néanmoins, elle préserve la construction d’une maison avec une bonne isolation thermique et acoustique. 

La différence entre la RT 2012 et la RE 2020

Avec la RT 2012, on a pu obtenir des bâtiments neufs avec une basse consommation d’énergie. La dépense énergétique était limitée à 50kWh/m2/an. Toutefois, avec la RE 2020, la dépense énergétique d’un bâti doit être inférieure à 0 kWh/m2/an. Elle vise des constructions de type BEPOS ou Bâtiment à Energie Positive.